Etude Comparative Et Intertextuelle Sur Le Thème Des “Fenêtres” Dans Quatre Poèmes De Charles Baudelaire, Stéphane Mallarmé, Marie Krysinska Et Guillaume Apollinaire. Page: 50

This thesis is part of the collection entitled: UNT Theses and Dissertations and was provided to Digital Library by the UNT Libraries.

View a full description of this thesis.

d'aujourd'hui n'ont fait que recevoir, pour le transformer parfois et le mettre a mal un
instrument forg6 par leurs pr6d6cesseurs. 118
Le po6me de Krysinska est moderne dans la forme puisqu'il est 6crit en vers
libre. Toutefois, de par sa longueur et ses nombreuses r6p6titions, le po6me de
Krysinska diff6re des trois autres. II ne reflete pas cette concision du langage propre
aux trois autres po6tes. En ce sens, son po6me parait moins moderne.119
Baudelaire et Mallarm6 font allusion a la r6flexion philosophique et spirituelle.
Krysinska et Apollinaire n'entrent pas dans ces domaines.120 Krysinska fait catoyer les
feux joyeux avec les fauteuils hospitaliers; les existences heureuses avec les plaintes
et les angoisses. La << radieuse cantil6ne > s'entend ainsi que la < voix hurlante des
gait6s fausses . Apollinaire mele les yeux qui coulent avec une jolie jeune fille ; un
pauvre jeune homme et < le beau fruit de la lumiere >>.
Les quatre po6mes et I'evolution des formes po6tiques
entre symbolisme et futurisme/surr6alisme
On retrouve dans les quatre po6mes certaines pr6f6rences qui d6finissent I'esprit
symboliste.121
La preference donnde a I'idbe et au signe sur le r6el et sur la matiere. Dans les
quatre po6mes la < fenetre > est beaucoup plus qu'un objet banal de la vie quotidienne.
Elle sert de symbole pour d6crire les impressions ext6rieures et les sentiments
int6rieurs. << La fenetre > de Baudelaire permet de refaire toute une legende, celle de la
Marcel Raymond, De Baudelaire au surrdalisme (Paris > Ed. Correa, 1933) 59.
119 Sur le plan thematique, son poeme parait aussi moins moderne. II n'y a pas chez Krysinska le dego0t
de la nature propre a Baudelaire ou le degoet de < I'homme > qui caracterise le poeme de Mallarme.
10 Krysinska ne fait pas etat de ses sentiments personnels les plus profonds. Elle refuse < de se definir
dans une reality concrete >>; elle veut < rester dans le vague >. F. Goulesque, Femmes, 116
121 Henri Mitterand, ed, Littbrature, textes et documents, XIXe siecle (Paris : Nathan, 2006) 519.

50

Upcoming Pages

Here’s what’s next.

upcoming item: 56 56 of 81
upcoming item: 57 57 of 81
upcoming item: 58 58 of 81
upcoming item: 59 59 of 81

Show all pages in this thesis.

This thesis can be searched. Note: Results may vary based on the legibility of text within the document.

Citing and Sharing

Basic information for referencing this web page. We also provide extended guidance on usage rights, references, copying or embedding.

Reference the current page of this Thesis.

Opsitch, Yann. Etude Comparative Et Intertextuelle Sur Le Thème Des “Fenêtres” Dans Quatre Poèmes De Charles Baudelaire, Stéphane Mallarmé, Marie Krysinska Et Guillaume Apollinaire., thesis, December 2011; Denton, Texas. (digital.library.unt.edu/ark:/67531/metadc103366/m1/55/ocr/: accessed May 23, 2017), University of North Texas Libraries, Digital Library, digital.library.unt.edu; .